L'Outaouais est depuis longtemps un château fort libéral. Or, la Coalition avenir Québec (CAQ) demeure en bonne position dans les sondages, tant à l'échelle de la province que dans la région. Est-ce que la CAQ pourrait se tailler une place en Outaouais en octobre prochain? Portrait de bataille électorale à venir.

Le gouvernement libéral sortant multiplie les annonces dans la région ces derniers jours, signe que malgré la période estivale, les équipes sont déjà en mode électoral. Les libéraux raflent toutes les circonscriptions de l’Outaouais depuis 1980.

Si elle arrivait généralement troisième lors des derniers scrutins, la CAQ semble rattraper le Parti libéral du Québec (PLQ). Le plus récent sondage de la firme Léger paru au début du mois de juin plaçait les deux partis fédéralistes au coude à coude : 30 % des intentions de vote allaient aux libéraux, tandis que la Coalition récoltait 29 % des appuis.

Un tel pronostic a de quoi donner espoir aux candidats de la CAQ en vue du scrutin du 1er octobre. Sans vouloir explicitement commenter les sondages, la candidate caquiste dans Hull, Rachel Bourdon, se permet d’être optimiste.

Ce que je peux vous dire, c’est que moi sur le terrain, je sens que les personnes sont très intéressées. Elles veulent une alternative au parti libéral et ce n’est pas le PQ qui va pouvoir la donner, c’est la CAQ, c’est le parti du changement, lance la candidate.

Mais une hirondelle ne fait pas le printemps, comme le rappelle le fondateur de Qc125, Philippe J. Fournier. C’est vrai que les chiffres se sont resserrés. Ça, toutes les firmes de sondage l’ont détecté. Cependant, il ne faut pas donner trop d’importance à un seul sondage et regarder la tendance des autres firmes de sondages, prévient-il, en admettant toutefois que les écarts sont beaucoup moins importants qu’autrefois dans les différentes circonscriptions en Outaouais.

Le seul vrai sondage, c’est le 1er octobre », pense pour sa part le député sortant de Chapleau, Marc Carrière. « Je sais que c’est un classique, mais c’est vrai. Moi, sur le terrain ce que j’entends, c’est que oui, il y a des défis à relever [...], mais je suis prêt à le faire, affirme-t-il.

Adapter sa stratégie pour l’Outaouais

Selon le professeur en science politique à l’Université du Québec en Outaouais (UQO), Thomas Collombat, la CAQ devra impérativement avoir une approche différente de son plan national si elle veut séduire l’électorat de la région.

Un des défis pour la CAQ, ça va être d’adapter sa stratégie nationale à une région comme l’Outaouais et à ses spécificités [...] et de convaincre l’électorat qu’il y a maintenant une alternative fédéraliste en Outaouais, puisque ce critère-là prend toujours une place importante dans la façon dont les gens votent dans notre région, souligne le professeur.

Mme Bourdon est bien au fait de cette caractéristique de l’Outaouais, et martèle que si la Coalition est portée au pouvoir il n’y en aura pas de référendum. Il n’y aura pas dans quatre ans, il n’y en aura jamais.

Outre le défi d’incarner une nouvelle avenue fédéraliste, M. Collombat indique que la CAQ devra mettre l’accent sur l’aspect local tout au long de la campagne, en présentant entre autres des candidats qui connaissent bien la région. C’est d’ailleurs une vision que partage le fondateur de Qc125, même si selon lui, l’Outaouais n’est pas la région la plus névralgique pour le parti de François Legault.

Si on regarde le chemin vers 63 sièges — la majorité à l’Assemblée nationale — la CAQ n’a pas vraiment besoin de l’Outaouais [...] C’est sûr qu’elle aimerait ça la remporter, mais elle peut se rendre à 63 sièges en perçant dans le 450, fait-il remarquer.

Circonscriptions cherchent candidats

Des cinq circonscriptions en Outaouais, c’est dans Hull que l’on retrouve le plus de candidats investis. Tant la CAQ que les libéraux, les péquistes et Québec solidaire ont leur candidat en vue du lancement de la campagne le 29 août.

On ne peut pas en dire autant dans les autres secteurs, où on ne retrouve qu’un ou deux candidats. Seuls les libéraux ont un candidat dans toutes les circonscriptions. Les autres partis prévoient toutefois faire des annonces d’ici la fin du mois d’août.

Avec les informations de Mireille Langlois

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York