Retour

18 ans de prison pour le fondateur chinois d’une compagnie en activité au Canada

Un tribunal de Shanghai a condamné le fondateur d'une compagnie d'assurance chinoise avec de nombreux actifs financiers en Colombie-Britannique à 18 ans de prison pour fraude.

Wu Xiahui, l’ancien président d’Anbang Insurance Group, a plaidé coupable d'avoir frauduleusement acquis des milliards de dollars de la part d’investisseurs, selon les médias d’État.

Le Tribunal populaire intermédiaire de Shanghai a ordonné que 10,5 milliards de yuans (1,6 milliard de dollars américains) soient confisqués du coupable.

À travers sa filiale Retirement Concepts, Anbang est le plus grand fournisseur de maisons de retraite de la province avec 20 établissements en Colombie-Britannique, deux en Alberta et un au Québec.

Le gouvernement canadien a approuvé l'achat de Retirement Concepts par le groupe Anbang en février 2017.

Anbang détient également le centre Bentall, le plus grand immeuble à bureaux de Vancouver, et serait le propriétaire de l’hôtel Fairmont à l’aéroport de la ville.

Le bureau de Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, de la Science et du Développement économique, a déclaré par courriel à CBC News qu’il surveille de près les développements.

« Nous sommes au courant de la situation d’Anbang en Chine et nous surveillons de près les conséquences qu’elle pourrait avoir sur ses investissements au Canada », indique le courriel.

Le gouvernement chinois prend le contrôle

Le gouvernement chinois a pris le contrôle d’Anbang en février après la détention de M. Wu l’an dernier.

M. Wu, qui a fondé l'entreprise privée en 2004, était accusé d’avoir trompé les investisseurs et d’avoir détourné l’argent pour son utilisation personnelle.

Selon l’agence Xinhua News, M. Wu a dissimulé ses actifs dans des entreprises contrôlées par Anbang, déposé des rapports financiers frauduleux auprès des autorités et trompé les investisseurs en offrant de hauts taux de rendement.

Le mois dernier, Anbang a annoncé que le gouvernement chinois allait lui fournir une aide gouvernementale de 9,6 milliards de dollars américains. Environ 98 % de la compagnie appartient maintenant au gouvernement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine