Le marché des fermiers de Shediac devait ouvrir ses portes dimanche prochain, mais un désaccord avec la ville oblige ses promoteurs à suspendre les activités pour une période indéterminée.

Le marché de Shediac accueille des milliers de visiteurs et représente environ 140 commerçants chaque dimanche pendant l'été, dont la boutique Adorable Chocolat. Son propriétaire, Frédéric Desclos, est optimiste quant à l’ouverture éventuelle du marché.

Les motifs de l'impasse

Le désaccord entre la ville et les propriétaires du marché, Treva et Shawn Stone, repose sur deux points : l’accès accordé aux véhicules des vendeurs et l’état du système électrique du parc Pascal-Poirier où le marché s’installe durant l’été.

D’abord, les promoteurs déplorent la décision de la ville de Shediac de restreindre l’accès aux véhicules du marché à l’allée centrale.

Le conseiller municipal de la ville, Gilles Brine, affirme que cette décision a été prise afin de préserver le pavé uni.

Les promoteurs du marché affirment également que la ville a refusé de donner suite à la demande d’amélioration du système électrique du parc.

À la défense de la ville, Gilles Brine affirme que les demandes des promoteurs du marché étaient démesurées.

« Il y a de l'électricité sur tous les poteaux, souligne-t-il. Si le problème c’est qu’il n'y a pas assez d'électricité dans un coin, bien change ton kiosque pour utiliser les autres poteaux. »

La ville de Shediac affirme vouloir trouver une solution, car le marché est « trop important pour disparaître » explique son conseiller. Ce sont plutôt les promoteurs du marché qui pourraient changer.

Une séance du conseil municipal aura lieu lundi soir. La question du marché y sera discutée.

Les promoteurs du marché, Treva et Shawn Stone, se trouvaient à l'extérieur du pays dimanche, et n'ont pas été en mesure d’accorder une entrevue à Radio-Canada.

D’après un reportage de Mathieu Massé

Plus d'articles

Commentaires